Dimanche 31 mars – L’esprit d’équipe

(Philippiens 2: 1-5)
1S’il y a donc un appel en Christ, un encouragement dans l’amour, une communion dans l’Esprit, un élan d’affection et de compassion,
2alors comblez ma joie en vivant en plein accord. Ayez un même amour, un même cœur ; un seul sentiment recherchez l’unité ;
3ne faites rien par rivalité, rien par vaine gloire, mais, avec humilité, considérez les autres comme supérieurs à vous.
4Que chacun ne regarde pas à soi seulement, mais aussi aux autres.
5Comportez-vous ainsi entre vous, comme on le fait en Jésus Christ …

Seul on va plus vite, mais ensemble on va plus loin
– Voici le « slogan » de notre culte !

En quoi le fait d’être ensemble est une belle opportunité pour nous ?
Dit autrement, en quoi est-ce plus fécond d’être en équipe que seul ?
Pour tenter d’y répondre, nous lirons un texte de l’apôtre Paul aux Philippiens.

Divine équipe

Ensemble, il se dessine un grand projet ! Mais ce projet commence individuellement !
Chacun individuellement, nous sommes déjà au bénéfice d’une autre équipe, celle du Père, Fils, et St Esprit ! Tous les membres de cette « divine-équipe » agissent pour chacun de nous !

– D’abord avec le Fils, nous sommes tous appelés individuellement à devenir disciple !
Ainsi chacun, nous avons entendu ou entendons régulièrement « suis-moi », « suis moi sur le chemin de la Vie et de la foi ».
Chacun, nous avons entendu « venez à moi », avec cette idée d’aller à ses côtés, pour être libéré de tous nos fardeaux.
Chacun, nous avons entendu « demeurez en moi », comme un sarment de vigne tire sa sève ou sa vie du pied de vigne, notre vie est nourrie par le Christ, notre cep !

– Puis avec l’Amour du Père, chacun, nous sommes encouragés, c’est à dire stimulés par son amour. L’amour du Père est au fondement de notre vie, chacun nous nous comprenons comme enfant bien-aimé du Père.

– De même avec l’Esprit en nous, chacun, nous prenons littéralement part à l’Esprit, ou dit autrement, nous partageons le même Esprit.

Ainsi chacun, nous sommes tous au bénéfice de cet élan de tendresse et compassion venant de Dieu ! Il est important de préciser aussi, que l’équipe ne doit pas niveler l’individualité. Chacun, nous sommes et demeurons « unique » aux yeux de Dieu.

En conséquence, fort de ce « fondement », nous pouvons relever un vrai défi :
Soigner la relation les uns aux autres, pour vivre une belle relation, juste et équilibrée les uns avec les autres. Oui, nous sommes tous appelés à travailler ensemble, chacun en relation à l’autre, c’est cela « le bénéfice » d’être en équipe !
Or cela demande à chacun, un vrai changement radical et culturel, une vraie conversion !

Le problème – La rivalité et la vaine gloire

Quel est donc ce problème (verset 3). En effet seul nous n’avons que peu de souci, nous pouvons gérer « notre vie » comme bon nous semble, nous sommes « les rois du pétrole » mais vivre seul n’est pas notre vocation.
Pourtant fait étrange, dès que deux personnes sont ensemble, des tensions apparaissent, nous avons un problème – la rivalité et la vaine gloire ! Ces deux maux sont plus ou moins ancrés en nous !

La rivalité : fait de l’autre un « rival » potentiel, quelqu’un qui peut se mettre sur notre route, changer et gêner nos petites habitudes … alors on s’agace, on en vient à se méfier, à moins se supporter, et finalement construire des murs.

La vaine gloire : ou promotion personnelle, est « le moi » un peu tyrannique, qui voudrait attirer les regards et « écraser » les autres … Ce moi qui pense être « plus spirituel » que les autres, plus investi par Dieu. La vaine gloire se classe dans la catégorie « idole », et il en existe d’autre.

Le remède – L’humilité

Mais le projet de Dieu est autre, il est dans un vivre ensemble réconciliés, et pour cela il existe un remède (verset 4).
Savez-vous que chez les grecs, l’humilité est « sociale », celle des esclaves par rapport aux maîtres. Mais dans la Bible il en est autrement. L’humble se sait créature de Dieu, et désire être à sa juste place – face à Dieu – et face aux autres.
L’humble ne désire pas établir un rapport de force – ni avec Dieu – ni avec les autres.

C’est pourquoi en équipe, l’humilité est indispensable et bienvenue !
Avec l’humilité, je peux trouver ma juste place, et l’idée de complémentarité les uns avec les autres est possible. La vraie humilité, est celle qui regarde les autres en se réjouissant de leur qualité, sans se « nier » soi-même ! Car chacun a des qualités.
L’humble se réjouit d’être en équipe, devient supporter des autres, en sachant que les autres sont supporters de lui !

Conclusion

En quoi est-ce donc plus fécond d’être en équipe ?
Encouragés par une autre équipe, nous comprenons que nous sommes “tous égaux” devant le Père, Fils, et St Esprit. Cette égalité, nous voulons qu’elle imprègne notre relation les uns aux autres, pour qu’un vivre ensemble soit possible !

Or c’est là, que nous avons besoin de laisser le Seigneur nous convertir, et accueillir « l’humble attitude », afin que chacun trouve sa place, et puisse construire une équipe, construire une “dream team”, une équipe de rêve !
Mais à quoi servirait-il d’avoir une dream team , une équipe de rêve ?

Le projet de Dieu

Est bien plus grand qu’il n’y paraît. Dieu nous invite à aller plus loin, vraiment plus loin !
Paul, inspiré par Dieu, nous dit qu’il est un lieu où quelque chose de différent devrait se vivre.
– Un lieu plus fraternel, plus humain, plus soucieux de l’autre, plus relationnel, plus apaisé, jusque dans la relation homme-femme, un bon lieu pour faire équipe : ce lieu c’est l’Église !
Car l’Église est appelée … à changer le monde ! Voilà le grand projet !

Oui Dieu a voulu l’Eglise – pour changer et bouleverser le monde … c’est beau non ?
Ne croyons pas que la tâche soit inaccessible, il s’agit juste avant tout, d’être motivé tous ensemble pour « l’équipe » du Père, Fils, et St Esprit, comme Paul est motivé !

De fait, notre vraie question n’est-elle pas : sommes-nous réellement motivés pour l’équipe divine ? Ensemble, que notre réponse puisse être oui, alors le reste suivra !

Amen